Madagascar Media
Santé

IMRA, l’excellence malgache à préserver, à renforcer et à aider

Par Fabien RAZAKANDRAINIBE, Editorialiste.


Le grand retour de l’IMRA

Dans le quotidien Tribune de Madagascar du 27 mars 2020 on annonçait le grand retour de l’IMRA (Institut Malgache des Recherches Appliquées) par la découverte d’un médicament pour prévenir le Coronavirus Covid-19. Le centre de recherche fondé par le savant Albert Ratsimamanga a confirmé avoir trouvé un remède pour combattre le Coronavirus Covid-19. Sans attendre, l’État a pris la décision de faire développer le médicament et de les acheter pour effectuer les premiers tests sur les personnes contaminées qui s’accroissent jour après jour dans la Grande Ile. Le médicament est déjà prêt et le protocole de fabrication déjà bien établi.

L’IMRA représente excellence Malgache

L’excellence et la singularité de l’IMRA se trouvent dans son approche et son ancrage local, l’Institut s’est spécialisé dans la fabrication des médicaments et des produits à partir des plantes médicinales malgaches. Le Madecassol est l’un des médicaments qui jusqu’à nos jours connait une certaine prospérité et témoigne de l’excellence de la Recherche Appliquée à Madagascar. Cette annonce de l’IMRA mérite toute notre attention car elle illustre ce qui devrait advenir dans le monde ‘d’après Covid-19 ». Car il est indispensable pour chaque pays de créer, de développer et de renforcer ses capacités propres pour assurer une véritable autonomie sanitaire. Avec l’IMRA mais aussi d’autres Instituts Malgaches, Madagascar est capable de produire sa propre pharmacologie et ainsi affirmer son indépendance médicamenteuse. Cela pourrait même devenir un moyen de plus pour assurer le rayonnement mondial du pays et de son savoir-faire. Le pays regorge de nombreuses plantes médicinales qui n’attendent qu’à être découvertes et exploitées pour le bien de sa population mais aussi du Monde entier. Il est urgent de sauvegarder les savoir-faire des tradipraticiens qui continuent à utiliser les plantes pour leur usage personnel (mais c’est aussi le cas pour de nombreux malgaches). Il y a de nombreux recherches et apprentissages que Madagascar pourrait développer à partir de la richesse de sa flore si riche et exceptionnelle.

Vers une autonomie de notre pharmacologie

Toujours dans la réflexion « après Covid-19 », avec l’IMRA, Madagascar a une opportunité unique pour assoir sa renommée mondiale. L’IMRA représente ce qu’est l’excellence Malgache, il est à préserver, à renforcer et à aider. C’est une exception Malgache où les fonds devraient être octroyés pour assurer nos seulement notre autonomie en matière de santé, mais aussi pour nous libérer des lobbying des grands groupes pharmaceutiques et des grands Instituts.

Une pensée pleine de reconnaissance à Albert Ratsimamanga, qui non seulement fonda l’IMRA mais aussi, rappelons-le était l’un des fondateurs du Mouvement Démocratique de la Rénovation Malgache, le MDRM qui lutta pour l’obtention de l’indépendance de Madagascar.

newsletter

Enregistrez-vous pour recevoir les dernières publications ou vidéos de Madagascar Media

Adresse e-mail non valide
Madagascar Media s'engage à ne pas partager vos données

Rejoignez la discussion