Madagascar Media
Politique intérieure

Quel rôle pour Marc RAVALOMANANA ?

Loin des succès retentissants des Barea, Marc RAVALOMANANA a tenté un coup médiatique, passé quelque peu inaperçu. Le Fondateur du TIM et le récent perdant au second tour des élections Présidentielles 2019, a endossé le rôle de chef d’opposition(1), le 2 Juillet 2019, lui conférant ainsi un statut reconnu par la Constitution malagasy. Dans les faits, sur la thématique du contre-pouvoir et de régulation associés légitimement à l’opposition, une modération s’impose. Seuls 16 sièges sur les 151 du Parlement ont été obtenus par le TIM(2) et c’est de notoriété publique que le parti Tiako i Madagasikara dispose avant tout d’une popularité concentrée sur la capitale. Difficile de jouer ainsi un rôle de représentation du peuple lorsque nous avons aussi connaissance du taux d’absentéisme dominant, combiné au manque de poids sur la scène politique soumise au suffrage universel. Un autre objectif est sans doute prononcé sur toutes les lèvres des cadres du Parti, les élections Municipales de 2020. Une nouvelle chance est offerte à la nouvelle opposition officielle pour pouvoir exister politiquement.


Le + Madagascar Media :

  • Que veut dire chef de l’opposition ? Dès lors, que le parti majoritaire au Parlement accepte d’endosser ce rôle et cette fonction, le chef de l’opposition jouit d’un statut de député et siège de droit à l’Assemblée Nationale.

(1) Le TIM se déclare officiellement parti de l’opposition.

(2) Madagascar : les nouveaux rapports de force à l’assemblée nationale.

Crédit photo : TIM

newsletter

Enregistrez-vous pour recevoir les dernières publications ou vidéos de Madagascar Media

Adresse e-mail non valide
Madagascar Media s'engage à ne pas partager vos données

Rejoignez la discussion