Madagascar Media
La UNE

Andry Rajoelina, nouveau Sankara ?

Le continent africain n’a jamais autant parlé de Madagascar depuis le lancement du Covid-Organics. Andry Rajoelina a pris une nouvelle dimension sur le continent qui pourrait sortir Madagascar du statut de « mauvais élève » qu’il a trop souvent endossé depuis les années 2000.

Les temps changent. L’image et la communication sont devenues des piliers de notre ère. Andry Rajoelina l’a compris très vite et en a fait une de ses armes depuis son avènement en politique, en 2007. Le Covid-Organics, qui n’est pas qu’un instrument de communication comme le sous-entendent certains de ses détracteurs, vient confirmer le nouveau climat qui règne à Madagascar depuis 2014. Nous sommes très loin, des sommets Dakar 1 et 2 qui devaient permettre de trouver une sortie de crise, après les élections contestées de 2002. Derrière nous, les réunions à Maputo où la SADC donnait les directives sur la politique à mener à Madagascar durant la période de Transition. Ces événements étaient la trace assez négative, laissée par Madagascar sur le continent. Un pays instable confronté à des luttes de pouvoir interne. Désormais, entre la démission du Président Hery Rajaonarimampianina en 2018, la transition démocratique en 2019, la renommée de l’IMRA propulsé par Andry Rajoelina, Madagascar entame un nouveau cycle.

À la recherche de leaders Africains

En Afrique, nous avons toujours désespérément recherché des leaders. Nostalgique des Patrice Lumumba, Thomas Sankara, Nelson Mandela, Kwame Nkrumah. Ce leadership aurait pu être incarné par Paul Kagame. La réussite économique et le développement notoire du Rwanda accordaient cette légitimité au Président Paul Kagame. Mais plusieurs bémols sont venus remettre en question ce crédit, comme sa longévité au pouvoir, les crises dans la sous-région dont le Rwanda n’est pas totalement étranger, notamment dans l’Est du Congo Kinshasa voire au Burundi, les rapports qui viennent toujours accabler le Président sur le traitement des Hutus dans la sous-région. Paul Kagame ne fait donc pas l’unanimité. Andry Rajoelina n’a pas tous ces griefs à son encontre.  Sa gestion de la crise du Covid-19 a montré une nouvelle voie pour l’Afrique. Entre audace et Ingéniosité. Montrer que non seulement, nous ne sommes pas des Etats aussi friables comme nombreux le prétendent, zéro décès à ce jour à Madagascar. Mais aussi, nous pouvons trouver, nous même des solutions à nos problèmes. L’Afrique dans son ensemble, populations et media, communautés scientifiques et Présidents sont enthousiasmés par l’initiative malagasy.

Un message envoyé à l’OMS et à l’Occident 

Si Andry Rajoelina est perçu désormais comme un leader africain, son audace y est pour beaucoup. Elle est tout aussi louable que l’ingéniosité des chercheurs de l’IMRA. Ses homologues africains n’auraient pas envisagé affronter indirectement une institution de la hauteur de l’OMS. Toute entreprise panafricaine d’un Président en exercice a débouché sur des fins tragiques, à l’image de Mouammar Khadafi. Quand Macky Sall émet un cri de détresse à l’attention de la communauté internationale face à la pandémie du Covid-19. 

Intervention de Gregory SILENY, Rédacteur Madagascar Media

Andry Rajoelina se lance dans un projet d’industrialisation et promet d’aider aussi les populations vulnérables du continent. La création d’usines est un autre point fort et un tournant pris dans son quinquennat. Une initiative prise pour déployer des remèdes Covid-Organics qui vient mettre en exergue l’industrialisation comme une priorité au développement des pays du continent. Macky Sall le reconnait aussi, à trop vouloir prioriser sur une émergence basée sur les infrastructures, nous en avons oublié l’industrialisation et le bien être fondamental de nos populations « un nouvel ordre mondial qui met l’humain et l’humanité au cœur des relations internationales : l’agriculture, l’énergie durable, les infrastructures, l’éducation, la formation et la santé ».

©Crédit photo – ThomasSankara.net

newsletter

Enregistrez-vous pour recevoir les dernières publications ou vidéos de Madagascar Media

Adresse e-mail non valide
Madagascar Media s'engage à ne pas partager vos données

Rejoignez la discussion