Covid-19 : Comprendre les Solutions Africaines

Le continent et ses remèdes locaux polarisent toutes les attentions

La vulnérabilité sanitaire, stratégique, technologique ou alimentaire de la zone Euro s’est manifestée par la pandémie de Covid-19. Alors que le vieux continent est au bord de l’explosion et a du mal à sauver son tissu économique, l’Afrique suscite de nouveaux espoirs dans ce paysage chaotique. Elle se dresse aujourd’hui comme un continent plein d’avenir. L’Europe et le reste du Monde ont toujours porté sur l’Afrique un regard négatif, voire pessimiste. Le continent souffrait de ces images qui lui collaient à la peau. Aujourd’hui, c’est le continent le moins touché par les ravages du coronavirus, le continent et ses remèdes locaux polarisent toutes les attentions. Les initiatives africaines peuvent être les voies de guérison futures de la planète souffrante. Dans cette actualité sanitaire, Madagascar suivi des autres pays africains ont pris le pas de prendre les choses en mains par des initiatives locales. La sortie du Covid Organics de Madagascar en est une belle illustration.

L’appel des plantes médicinales et de la phytothérapie

L’Afrique pourrait apporter des innovations thérapeutiques au monde, l’appel des plantes médicinales et de la phytothérapie n’étaient aussi évidents qu’aujourd’hui. Mais pour des raisons scientifiques, l’occident a du mal à adopter cette rupture médicale qu’offre l’Afrique. Embourbée dans les protocoles et la lourdeur des tests pour aboutir à une validation d’un vaccin ou d’un médicament, l’Europe a fait le choix de laisser mourir les personnes les plus vulnérables, balayées par milliers par le Covid-19. L’occident reste et se déclare méfiant à l’égard des médicaments à base des plantes. Le discours contre les pratiques de la médecine traditionnelle n’est ni anecdotique, ni résiduel, il est tout à fait compréhensible, mais il ne devrait pas enfermer les occidentaux jusqu’à leur en empêcher l’exploration des nouvelles pistes thérapeutiques africaines efficaces. L’occident a tout intérêt à trouver des explications pourquoi les africains sont résistants au Covid-19 au lieu de vouloir imposer la vaccination à l’Afrique. Si l’utilisation des plantes médicinales n’était pas efficace, il serait longtemps que les africains les auraient abandonnés, mais au contraire, leur place dans la pratique des soins au quotidien en Afrique n’est aussi prégnante qu’aujourd’hui, notamment pour lutter efficacement contre le Covid-19.  Partout en Afrique, les plantes médicinales sont réhabilitées et reconsidérées. Cette confiance Africaine à l’égard de la phytothérapie découle d’une longue pratique, des expérimentations et des savoirs ancestraux millénaires transmis de génération en génération. L’argument scientifique des occidentaux constitue donc le principal frein pour comprendre et saisir les solutions africaines, l’occident est encore loin de pouvoir accepter la phytothérapie, le traitement par la voie naturelle proposée par l’Afrique.

©Crédit photo – Financial Afrik

[mo-optin-form id=2]

Reply