Madagascar Media
Economie

Priorité ou Fantasme ? Le tourisme un réel levier

« Le budget du tourisme arrive peut-être en 21 ème position… Alors que pour moi ce devrait être en 2 ème position après l’agriculture ».

Roland RATSIRAKA

Ses mots sont ceux de l’ancien Ministre du Tourisme, Roland RATSIRAKA (1) qui déplorait le manque de volonté politique dans ce secteur sous-exploité. L’Etat malagasy a une lubie celle de fragmenter les secteurs au lieu de les regrouper. Lorsque nos dirigeants auront intégré que la construction d’un réseau routier influe sur le développement du tourisme intérieur et facilite à titre d’exemple le déploiement des croisières évitant le périple d’une durée de 9 h pour relier Nosy-Be à Diego. Autre aspect, l’accessibilité des formations continues, pour les métiers de l’hôtellerie, de la restauration et les métiers de bouche donnent accès à l’emploi de jeunes actifs et attirent les investisseurs ainsi que les opérateurs économiques. Il est vrai que 8 miliards d’Ariary a été alloué par l’AFD visant à former à ces métiers jugés indispensables. Ainsi, s’il y avait un doute, il est levé car un travail immense et sans relâche, attend l’actuel Ministre Joel RANDRIAMANDRATO, en charge du Tourisme.


Le + Madagascar Media : 

  • L’une des cibles à attirer demeure les touristes chinois qui ne représentaient que 3000 touristes en 2018 quand la France en attirait 2.2 millions. La dépense des touristes chinois était estimée à 91 milliards d’euros en 2017.

(1) RFI : Madagascar: comment faire du tourisme un levier de développement pour le pays

newsletter

Enregistrez-vous pour recevoir les dernières publications ou vidéos de Madagascar Media

Adresse e-mail non valide
Madagascar Media s'engage à ne pas partager vos données

Rejoignez la discussion