La sociabilité, une sagesse malgache

La philosophie malgache existe.

Trop peu de gens savent ce qu’est exactement le monde malgache. Un monde caché, plutôt réservé aux spécialistes et aux chercheurs scientifiques. L’uniformisation imposée par la mondialisation explique cette ignorance ou plutôt cette perdition des valeurs, le sacrifice des cultures traditionnelles et ancestrales. La tendance à abandonner et troquer les valeurs traditionnelles constituent les principales causes du déracinement actuel. Pourtant, la philosophie Malagasy existe. Elle persiste par une certaine façon de vivre, une certaine façon de penser et une certaine façon de s’exprimer en société. Contrairement à ce que l‘on pourrait croire, les valeurs ancestrales peuvent constituer une force majeure contribuant au développement et faire évoluer le modèle social moderne, en tournant vers des nouvelles façons de penser et en puisant dans les ressources ancestrales de l’humanité. À l’heure où les repères disparaissent à grande vitesse, les sagesses ancestrales pourraient être des lampes qui pourraient nous éclairer dans la marche forcée de la numérisation à outrance et du transhumanisme naissant d’aujourd’hui. Faudrait-il alors redéfinir et nous questionner sur la notion et la voie du développement social moderne par le traditionnel et l’ancestral ?

Les 3 savoirs au cœur de la sociabilité malgache :  le savoir-observer, le savoir-écouter et le savoir-parler. 

S’inspirer des sagesses et trésors anciens, c’est s’abreuver à la source, à la simplicité, renouer avec l’authenticité quand tout est devenu factice et superficiel. C’est aussi s’ouvrir à l’observation et se laisser emporter par l’émerveillement de l’instant et découvrir tout un monde de valeurs cachées devant nos yeux. « Tandra vadin-koditra, fa tsy ranorano natentina », ce dicton malgache est une façon d’exprimer qu’il y a des formes de beautés immuables, comme le grain de beauté qui demeure, permanent, résiliant,  contrairement aux fards et aux masques de ce monde moderne sur-maquillés qui aurait perdu son authenticité. Cette sagesse malgache passant par le savoir-observer, le savoir-écouter et savoir-parler définit l’essence même de la sociabilité, une sagesse malgache. Car l’enjeu majeur du monde futur est de construire des relations authentiques, inspirées et inspirantes. La sociabilité malgache tirée des sagesses anciennes peut retrouver sa place au cœur même de notre vie au quotidien. Nous pouvons intérioriser ces valeurs immuables qui reflètent la maturité de la pensée et de l’âme humaine dans le social, et même jusque dans la gouvernance.

La sociabilité, une sagesse malgache

Reply